Un doubl nergtique!

Par l'quipe d'IOS le 12 septembre 2016

Les États-Unis d'Amérique et la Chine, les deux plus grandes économies de la planète, viennent de ratifier le protocole de Paris. On peut demeurer sceptique sur la véracité du lien entre le réchauffement climatique et l'émission des gaz à effet de serre, mais on ne peut nier la tendance marquée des grandes économies mondiales vers des alternatives énergétiques. La nécessité technique est criante. Le mouvement social se mobilise. La volonté politique est là. Et le Québec peut et doit se positionner.

 

En novembre 2015, en marge du congrès Québec Mines, une session avait été organisée par le CNRC discutant de la chaîne d'approvisionnement des substances reliées à la fabrication des piles. Le constat était fait : le Québec a des atouts incommensurables à l'égard de ces commodités. Et il y a un marché à saisir! Lors d'une discussion informelle avec M. Patrick Houle, géologue régional Nord-du-Québec au MERN, nous avons lancé les bases d'une stratégie de conscientisation de la communauté de l'exploration minérale à cet effet.

 

Fort de sa longue tradition d'explorer pour les commodités non usuelles, ainsi que de ses bonnes relations d'affaires tant avec le MERN que l'AEMQ, IOS a été l'instigateur discret d'un doublé dans le domaine des commodités reliées au stockage de l'électricité. Deux sessions sur les métaux ou minéraux entrant dans la fabrication des piles seront ainsi présentées de façon coordonnée, sur des thématiques complémentaires, la première à Xplor 2016 le 6 octobre prochain et la seconde à Québec-Mines les 23 et 24 novembre 2016.

 

Dans le cadre de Xplor 2016, reconnu comme le rendez-vous incontournable de l'industrie de l'exploration au Québec, l'Association de l'exploration minière du Québec offre une session intitulée : « Substance d'avenir - Projets au Québec » (http://www.aemq.org/FR/XPLOR/PROGRAMMATION_6OCT2016). Lors de cette session, la parole sera donnée à une série de promoteurs bien connus de notre industrie, lesquels dirigent des projets avancés sur des commodités reliées aux énergies : Focus Graphite, Némaska Lithium, Exploration Matamec, MDN (Minéraux Crevier), et VanadiumCorp Resources. Ces projets miniers ont comme particularité de reposer sur le développement concomitant de technologies d'extraction ou de transformation. Ce sont donc plus que des projets miniers! Les promoteurs ont été invités à présenter la course aux obstacles qu'ils ont dû affronter, et en quoi elle a différé d'un projet minier conventionnel. Le conférencier émérite, M. Jacques Bonneau, nous fera part de son expérience sur différents projets qu'il a su mener à terme dans le domaine des minéraux industriels (Alumica, Dolobec, Sequoïa (Niobec), Lab Chrysotile, Mazarin, etc.).

 

Dans le cadre de Québec Mines 2016, le Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles du Québec organise un « Symposium sur les minéraux de l'innovation énergétique » (http://mern.gouv.qc.ca/wp-content/uploads/programme_conferences_preliminaire_QM2016-fr.pdf). Quatre sessions, soit plus de 20 conférences, seront présentées sur le lithium, le vanadium, le graphite et les terres rares. Remarquez la cohérence avec le programme de Xplor 2016. Toutefois, l'esprit des présentations est radicalement différent et non promotionnel, laissant ainsi la parole aux spécialistes qui traiteront des aspects techniques et scientifiques relatifs à ces commodités. Le potentiel minéral du Québec, la genèse des gisements, la métallurgie extractive, les marchés et les applications dans la fabrication des piles seront abordés. Les conférenciers proviennent de différents milieux, soit des représentants de l'industrie, des gouvernements, d'organismes de recherches et d'universités, etc., certains de renommée mondiale.

 

Travaillons ensemble pour placer le Québec sur la carte des énergies renouvelables!

 

 

< Retour aux nouvelles